J’ai testé… La Discothèque Idéale FNAC et Pépites

Bonjour à tous !

Aujourd’hui on se retrouve pour un petit comparatif ! En l’occurrence, il s’agit de la dernière version de La Discothèque Idéale FNAC ainsi que son successeur en rayon : Pépites.

Résumé :

P1080954.JPG

Titre : La Discothèque Idéale FNAC
Distributeur : FNAC
Année : 2017
Format : 21,4 x 24,9 cm
Nombre de pages : 183 pages
Prix : 5€

P1080957

Titre : Pépites
Distributeur : FNAC
Année : 2018
Format : 21 x 21 cm
Nombre de pages : 145 pages
Prix : 5€ (offert aux adhérents FNAC, dans la limite des stocks disponibles)

Test :

Bon, parlons un peu de ce qui, pour moi, est une des plus grandes déceptions en la matière : le « remplacement » de La Discothèque Idéale FNAC par Pépites. Pourtant, au premier regard, le second est complètement opposé au premier, cependant, on m’a bien confirmé, dans la FNAC où ils ont tous deux été achetés, qu’on était bien sur un remplacement et non une nouvelle sortie. En témoigne le fait que les exemplaires restants de La Discothèque Idéale FNAC ont été renvoyés à l’éditeur.

Pour ceux qui ne connaissaient aucun des deux ouvrages, le premier était une « encyclopédie » des albums incontournables, sur vinyle bien sûr, alors que le second est plutôt une sélection d’albums oubliés/injustement méconnus. Déjà, à cet instant, j’ai loupé la transition.

En effet, pour moi, La Discothèque Idéale FNAC était un moyen de découvrir les incontournables de la musique qui, en tant que personne ayant une collection modeste (entre 300 et 400 disques), devraient susciter une attention un peu plus concrète de ma part. Niveau contenu, on était vraiment sur une sélection sans détails, mais dans laquelle on retrouvait tous les incontournables dans différents style, le tout agrémenté d’interviews, de reportages…

Pour ce qui est de Pépites, je l’adresserai plutôt à une personne ayant déjà une collection assez riche en « classiques » et qui souhaiterait agrémenter sa collection avec quelques trouvailles un peu plus secondaires mais tout autant agréables à l’écoute. Ici, une page est consacrée à chaque album avec une présentation et quelques informations, mais plus de reportages ni d’interviews, il faudra se contenter de la sélection.

Au final, le bilan est vraiment mitigé. Le public concerné n’est pour moi pas le même, le contenu est plus pauvre… et le tout pour un prix identique. On verra si Pépites est une transitions vers une prochaine version de La Discothèques Idéale FNAC (éditée jusque là avec une nouvelle version chaque année) ou si les coûts de conception et de production du premier auront définitivement signé son arrêt de mort en laissant place au second.

Et voilà, c’est tout pour aujourd’hui ! Et vous, vous les aviez acheté ? Vous avez lu l’un, l’autre ou les deux ? N’hésitez pas à en parler dans les commentaires !

On se retrouve mardi prochain pour un nouvel article !

D’ici là, portez vous bien and stay tuned 😉

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s