J’ai lu… Haute Fidélité de Nick Hornby

Bonjour à tous !

Au programme aujourd’hui, la présentation d’un livre : Haute Fidélité de Nick Hornby, sorti en 1995 (eh oui il est pas tout jeune !).

Regarde bien : tu vois ton nom dans cette brochette, Laura ? Admettons que tu arrives dans les dix premières, mais tu ne montes pas jusqu’au podium ; je le réserve à des humiliations, à des déceptions que tu es tout bonnement incapable d’infliger. C’est cruel à dire, je sais, et je ne veux pas te faire de peine, mais le fait est que nous sommes trop vieux pour nous briser le coeur, et c’est plutôt une bonne chose, alors ne prends pas cet échec trop mal.

Quatrième de couverture : 

« Disquaire à Londres, Rob vient de se faire plaquer. A trente ans passés, il doit se rendre à l’évidence : s’il maîtrise le répertoire de Dylan, il n’a jamais rien compris aux femmes. Serait-il passé à côté de l’essentiel ? Depuis son premier flirt autour d’un bac à sable à cette nuit avec une chanteuse country, Rob dresse le top ten de ses ruptures les plus déprimantes et une compilation désopilante des états d’âme de l’homme moderne. »

« Un roman hilarant, voilà l’événement ! » Catherine Argand – Lire

Résumé :

Nombre de pages : 315 pages (poche)
Type : Comédie romantique
Public : Je dirai adulte mais on peut le lire à partir de 16/17 ans si on a la maturité et un recul suffisant pour apprécier la réflexion et les tourments du personnage principal
Univers : Londres durant les années 1990

Mon avis :

Dans Haute Fidélité, le personnage principal, Rob, est en pleine réflexion sur sa peur de l’engagement et sur sa crainte de voir son entourage mourir. Ainsi, à la suite de sa rupture avec Laura, sa dernière compagne, il décide de dresser la liste de ses 5 ruptures les plus douloureuses et de fait, il mène une réflexion de fond, se demandant pourquoi l’ensemble de ses relations s’est fini de façon similaire.

L’humour est omniprésent dans l’ensemble du livre. Que ça soit au travail de Rob où ses deux employés ont des caractères diamétralement opposés (Barry est complétement extraverti alors que Dick est timide et réservé, imaginez la résultante) jusqu’à ses réflexions personnelles, entremêlant autodérision et machisme grotesque (féministes s’abstenir 😉). Même si Rob est un sombre connard, c’est quand-même un sombre connard attachant pour lequel on se prend vite d’affection. Cela dit, le tout tourne souvent à l’hilarité.

Autre élément clé de ce roman : la musique ! En effet, ce livre réalise une véritable antologie de cet art avec pas moins de 235 citations (artistes, chansons, albums – merci wikipédia pour le nombre exact, j’ai eu la flemme de compter !), et on en a pour tous les goûts : pop, rock, soul, disco… Pour ceux que ça intéresse, la liste complète se trouve ici. Personnellement, ce détail m’a vraiment plu. On se retrouve vraiment dans un univers non pas surdétaillé de façon visuelle, mais plutôt de façon auditive, chose à laquelle on est vraiment pas habitué !

Pour ce qui est du style de l’auteur, il se lit très facilement. Il n’y a pas vraiment de choses à redire là-dessus si ce n’est qu’une fois le livre commencé, vous risquez de très vite en venir à bout.

Pour ce qui est de mon avis sur ce livre : j’ai vraiment adoré ! Je sais qu’il ne fait pas l’unanimité parmi ses lecteurs mais pourtant je trouve que certaines critiques sont parfois relativement dures avec lui. Il fait partie de ce type de roman que vous pouvez lire juste pour lire, sans vous prendre la tête avec une histoire profonde et compliquée, le tout étant de passer un bon moment, qui plus est, sur un livre qui a la musique pour univers.

Ce livre m’ayant été lui-même recommandé par un ami audiophile, je n’en regrette pas la lecture et je le recommande à mon tour !

Amazon


A noter que ce livre a été adapté au cinéma en 2000 par Stephen Frears sous le même titre. Pour avoir également vu le film, il est relativement fidèle au livre, mis à part que l’intrigue se déroule à Chicago dans le film (Londres dans le livre) et malgré quelques fantaisies du réalisateur.

 

C’est tout pour aujourd’hui ! Et vous, vous l’avez lu ? Qu’en avez vous pensé ? Lâchez-vous en commentaires ! Et si vous ne l’aviez pas encore lu, j’espère vous avoir donné envie de le faire 😉

On se retrouve très vite pour un prochain article !

D’ici là, portez vous bien and stay tuned ! 😉

Publicités

Un commentaire Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s